Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Nouveautés

Pie XII, pape bavard !

pict0034.jpg

un clic sur   link

 

Recherche

Vidéos à voir...

Messe de Requiem
pour Soeur Emmanuel :


Les veilleurs te recommandent
l'homélie  (vraiment
excellente!!!)
du cardinal Vingt Trois
(50e minute de la vidéo)

http://www.ktotv.com/cms/videos/fiche_video.html?idV=00041917&vl=video_coup_de_coeur



Vidéo dangereuse... pour garçons
qui se posent des questions...

Un clic sur "Into the one" :

Partenaire officiel

Le blog des veilleurs est
partenaire officiel de la
Mission St Paul 2009

                                            

www.missionsaintpaul.fr 
 

Articles Récents

Pages

Bon plan...

NEW ! 
Faites un don
en ligne
garanti
100% MISSION !

http://www.missionsaintpaul.fr/don.php


20 mars 2014 4 20 /03 /mars /2014 20:56

 

Partager cet article
Repost0
17 mars 2014 1 17 /03 /mars /2014 12:40

C'est toujours les cheveux un peu en bataille, l'air de ne pas y toucher, que débarque ce bonhomme comme tombé de la planète Mars dans les conférences. Converti du judaïsme au catholicisme, nommé récemment dans les organismes du Vatican et directeur de l'école Philanthropos, il est en vérité sans doute l'un des plus grands penseurs chrétiens actuels.

 

Il répond ici avec un talent inimitable à la question : "qu'est-ce que la famille ?"

 

 

Partager cet article
Repost0
4 mars 2014 2 04 /03 /mars /2014 17:40

1911273_716971485001531_828084106_o.jpg

Partager cet article
Repost0
1 février 2014 6 01 /02 /février /2014 16:11

Lettre du Diable à son neveu apprenti diable 

 

Mon tout petit,

 

N'allez pas croire qu'en vous nommant ainsi je vous chérisse, ce n'est pas mon genre. A la petitesse je préfère toujours la grandeur... même si je vois bien pour mon plus grand désespoir... que je ne suis jamais à la hauteur. Le big Boss lui au contraire s'amuse à se faire moins que rien alors qu'Il me dépasse de bien plus de trois têtes. Il aurait de quoi prendre tout le monde de haut mais pour une raison qui m'échappe, Il se plaît à se mettre en bas de l'échelle.

Bref, passons sur tout cela mais c'est une bonne introduction à notre sujet du jour. Je viens vous entretenir de ces folles rumeurs sur la théorie du genre dans nos écoles.

Pour tout dire mon neveu, et vous le savez parfaitement, il ne s'agit pas là de rumeurs mais de programmes sonnants et trébuchants que mon ami Vincent Peillon cherche à expérimenter sur nos petites têtes blondes. Je pensais qu'avec le mot égalité à la bouche, personne n'aurait l'audace de protester. Mais mon subterfuge commence à sentir le réchauffé à force de le mettre à toutes les sauces. J'ai eu beau faire mentir Mme Belkacem sur tous nos plateaux TV... rien à faire ! Les téléspectateurs d'ordinaire en hypnose devant son sourire ne se sont arrêtés cette fois-ci que sur la longueur de son nez. Il est vrai qu'il est difficile de nier aujourd'hui l'existence d'une théorie dont on a vanté les mérites hier. Avec 40 ans de plus, beaucoup auraient soupçonné Alzheimer d'avoir encore frappé... mais le jeune âge de la demoiselle plaide plutôt en faveur de la mauvaise foi. J'adore ! Mais je n'aime pas en revanche quand cela se devine.

Ah mon neveu la situation dégénère. Moi qui rêvais d'un être humain qui fort de ses 1m et quelques centimètres se prenne pour le Créateur du monde et le Maître de l'Histoire, je découvre des français apeurés par un projet qui leur rappelle curieusement les grandes idéologies des deux derniers siècles.

Moi qui voulais extirper ces pauvres hommes de leurs conditionnements sexués et les faire plonger dans le néant de la liberté absolue, voilà que beaucoup renâclent sentant venir l'abîme.

Moi qui travaillent au corps cette société depuis des années pour qu'elle gomme jusqu'aux différences les plus évidentes sous couvert d'égalité, ne voilà pas que certains revendiquent maintenant au contraire un droit à la différence.

Moi je suis pour l'indistinction, la confusion, le mélange. Vous ne comprenez pas mon neveu ? Enfin ouvrez les yeux : aussitôt que vous distinguez, pensez à ce fameux Père et à son Fils... Puisqu'ils sont distincts, puisqu'il existe un espace entre eux, cela leur permet le don de l'un à l'autre et là patatras ! C'est l'amour qui débarque ! Au contraire quand tout est fusionné et identique, on n'aime pas : on absorbe, on dévore ! Et je trouve cela bien plus jouissif... même s'il est vrai qu'on n'y trouve pas la joie... mais je ne tiens pas à être honnête, ce n'est pas mon habitude.

 

Bref mon petit, il faut vous faire à l'idée : il va falloir batailler dur. Puisque le mensonge ne suffit plus, nous devrons peut-être recourir à la force. Cela ne m'effraie pas. La violence est une amie très chère. J'espère simplement que ceux d'en face céderont à ses beaux yeux et qu'ils ne lui mettront pas un "vent" à coup de chapelets. N'oubliez pas mon neveu que l'Esprit souffle où Il veut... et surtout là où je ne voudrais pas. Toute cette jeunesse qui se lève et défile pacifiquement pourrait abattre bien des murailles. Surtout ne me demandez pas combien elle compte de divisions... la dernière fois que j'ai posé cette question... c'était pour me moquer d'un pape et du Vatican... on sait comment ça s'est terminé... D'autant que je construis toujours sur du sable. J'ai toujours préféré le jetable au durable... Mais chut ! Certains iraient nous trahir en révélant que tout cela n'est que de la poudre aux yeux !

 

Bien à Moi,

 

Votre Oncle.

 

 

 

Partager cet article
Repost0
20 janvier 2014 1 20 /01 /janvier /2014 15:29

49304008.jpg

Partager cet article
Repost0
3 janvier 2014 5 03 /01 /janvier /2014 21:04

Homélie Messe de la Nuit

                                                                                  Père Damien de Villepoix

 

Chers frères et sœurs, CORTES2.jpg

 

Passait cette semaine à la TV un reportage sur une famille qui a fait le pari un peu fou de partir de France jusqu'à Rome avec 3 enfants en bas âge à l'aide d'une carriole tirée par un âne.

Quatre mois de périples improbables...

Au départ ce fut très compliqué parce que l'âne Octave avait peur de la moindre flaque d'eau et quand il a fallu traverser des ruisseaux : impossible de le faire avancer…

Le père de famille le tirait par devant, la mère de famille essayait de le pousser par derrière... rien à faire !

C'est alors qu'une des petites, l’aînée de 3 ans à peine, dit à ses parents : « mais arrêtez ! Ce n'est pas comme ça qu'il faut faire avec l'âne, il faut faire doucement ! » La petite descend de la carriole, enlève ses chaussures et prend la corde de l'animal qu'elle tire avec beaucoup de douceur en l'invitant à avancer.

Et l'animal a franchi ainsi peu à peu son premier ruisseau !

 

Vous me direz : quel rapport avec la fête de ce soir ?

Le rapport bien entendu… n'est pas que Dieu nous prend pour des ânes… mais Il sait néanmoins que nous pouvons facilement avoir des têtes de mules !

Enfermés dans nos petites certitudes humaines, il ne suffisait pas que Dieu nous prenne de haut et nous donne des commandements pour que l'on avance.
Nous avions besoin d'un traitement de faveur, qu'Il nous révèle combien il est capable de venir tout près de nous, avec une infinie douceur et une infinie humilité, en un mot combien Il nous aime !

C’est quand même grandiose de penser que pour nous, comme pour des milliards d’êtres humains depuis 2000 ans, ce petit bébé là devant nous dans une mangeoire contient l’infini de Dieu.

Pour le chrétien tout est là, là est son trésor. On peut puiser dedans sans compter, la grâce de Dieu est inépuisable.

Nous n’adorons pas une doctrine, une idéologie comme ceux qui ont des idées sur tout… et surtout des idées comme disait Coluche. Pas davantage un recueil de textes, une idée du monde ou même une idée de Dieu… c’est Dieu lui-même descendu de Là-Haut que le chrétien rencontre et vénère comme son Seigneur.

Ce que je vous dis là est très important.

Nous ne défendons pas d’abord des valeurs, aussi belles soient-elles, nous vivons une relation d’amour avec Dieu d’où il découle des conséquences morales. Mais la morale c’est second.

En premier découvre que tu es infiniment aimé ! Et que tu peux aimer à ton tour avec un élan nouveau. C’est pourquoi à l’amour des valeurs le chrétien doit toujours préférer les valeurs de l’amour. Si dans la vie d’un chrétien certaines exigences ne découlent pas de la nature même de l’amour, alors il faut immédiatement s’en débarrasser, elles n’ont rien à y faire !

Je pense à ce Punk qui est tombé dans bien des ténèbres et qui le jour où il sent cet amour de Dieu, dit : « oh ben ce jour-là j’ai arrêté de ne voir que mon nombril, que mon mal être, j’ai commencé à prendre soin des autres ». Et depuis il continue en servant chaque jour les plus pauvres.

Ah mais peut être que certains se disent : « c’est bien gentils mais comment on fait pour rencontrer cet amour ? »

Oh d’abord il faut être clair, il est offert à tous, sans aucune exception. Dieu tient infiniment à chacun de nous.

Mais peut être que pour le découvrir, il nous faut d’une certaine manière nous mettre à l’école des santons de la crèche.

Nous allons interroger d’abord celle qui a porté en elle le Seigneur ! Elle est sans doute la mieux placée pour nous dire comment aller jusqu’à Lui. Marie, toi, quel est ton secret ? Sans doute qu’elle nous répondrait : « la confiance ! » Attention pourtant Marie n’est pas une oie blanche, une jeune fille naïve qui aurait toujours dit « oui » avant même de comprendre. Au contraire, son intelligence est d’une vivacité peu commune, mais elle accepte de ne pas tout maîtriser. Elle accepte que Dieu et ses desseins la dépassent parce qu’ils sont infiniment plus intelligents que les nôtres. Alors quand Dieu l’appelle Marie répond : "oui !" avec enthousiasme !

Le deuxième santon que nous interrogeons c’est Joseph. Joseph quel était ton secret pour mieux connaître le Seigneur, pour Le suivre de si près ? Il nous répondrait sans doute à mi-voix, presque en chuchotant : « le silence ! ». Cette espèce en voie de disparition est indispensable pour entendre Dieu nous parler ! Joseph c’est l’homme qui a su se taire, entrer dans le silence pour y découvrir une présence.

Enfin nous allons interroger le berger : comment as-tu fait toi le berger pour découvrir le Seigneur ? « Oh ben moi, je ne me suis pas embarrassé de biens matériels, j’ai vécu léger… le cœur éveillé » nous répondrait le berger. C’est la raison pour laquelle j’ai pu courir à la crèche sans avoir de fil à la patte qui me retient… Vous savez dans la vie du berger il n’y a pas cette commode de la grande tante ou ce bijou de famille auquel on est plus attaché qu’à ses petits neveux et nièces… Il est libre le berger.

 

Confiance – silence – une certaine pauvreté ou au moins une vraie simplicité de cœur… Voilà trois clefs pour nous approcher du Mystère.

 

Pour terminer je ne résiste pas à vous confier cette petite histoire : C'est un jeune garçon qui demande à sa mère : « Hein Maman que quand j'étais plus petit j'allais à la crèche moi ! » Sa mère lui répond : « oui mon chéri ». Tout fier le jeune Adrien se retourne alors vers son cousin : "tu vois je t'avais dit que j'étais un copain de Jésus moi !"


Seigneur fais-nous la grâce d’entrer tous ce soir dans le mystère de la crèche… nous savons qu’il y a une place pour chacun de nous.

En te recevant tout à l’heure dans la confiance, le silence et la simplicité de coeur dans l’hostie consacrée, fais que nous soyons rassasiés d’amour et prêts à aimer avec une ardeur toute renouvelée. Amen.

17.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Partager cet article
Repost0
2 janvier 2014 4 02 /01 /janvier /2014 21:23

 

Partager cet article
Repost0
13 novembre 2013 3 13 /11 /novembre /2013 21:29

996652_10151984470502278_682415314_n.jpg

Partager cet article
Repost0
11 novembre 2013 1 11 /11 /novembre /2013 21:32

Les Routiers Souts d'Europe vivent chaque année à la Toussaint un grand pélé qui aboutit de manière magistrale dans la basilique de Vézelay.

1800 jeunes hommes arrivent, fatigués par le froid, souvent bien couverts de boue et éprouvés par la pluie mais heureux. Au cours d'une grande veillée d'adoration, chacun va pouvoir confier sa vie au Seigneur et recevoir avec un infini bonheur le sacrement du pardon pour repartir propre et le coeur léger !

 

Ci-dessous l'entrée du St Sacrement dans la basilique...

 

 

Partager cet article
Repost0
27 septembre 2013 5 27 /09 /septembre /2013 22:43

Voici à quoi ressemblera le chef d'oeuvre de l'architecte Gaudi commencé il y a déjà 131 ans !

 

La plus grande tour (celle symbolisant le Christ) au centre atteindra 172 mètres de hauteur !

 

 

Partager cet article
Repost0