Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Nouveautés

Pie XII, pape bavard !

pict0034.jpg

un clic sur   link

 

Recherche

Vidéos à voir...

Messe de Requiem
pour Soeur Emmanuel :


Les veilleurs te recommandent
l'homélie  (vraiment
excellente!!!)
du cardinal Vingt Trois
(50e minute de la vidéo)

http://www.ktotv.com/cms/videos/fiche_video.html?idV=00041917&vl=video_coup_de_coeur



Vidéo dangereuse... pour garçons
qui se posent des questions...

Un clic sur "Into the one" :

Partenaire officiel

Le blog des veilleurs est
partenaire officiel de la
Mission St Paul 2009

                                            

www.missionsaintpaul.fr 
 

Articles Récents

Pages

Bon plan...

NEW ! 
Faites un don
en ligne
garanti
100% MISSION !

http://www.missionsaintpaul.fr/don.php


17 janvier 2013 4 17 /01 /janvier /2013 20:37
Philippe Arino est un prof d'espagnol, homosexuel... Il a choisi de vivre pleinement le chemin proposé par l'Eglise... Voici son témoignage : link
Partager cet article
Repost0
14 janvier 2013 1 14 /01 /janvier /2013 13:23

Mon cher neveu,   

 

Vous avez passé comme moi un dimanche dans la grisaille parisienne pour suivre au plus près ces cortèges qui n'en finissaient plus de défiler ! Et comme moi sans doute devant cet arc-en-ciel bleu, blanc, rose chantant et dansant... vous avez vu rouge ! En effet ceux que je m'applique depuis des mois à faire passer sur toutes nos ondes et nos écrans pour de dangereux homophobes réactionnaires n'ont pas quitté du matin jusqu'au soir leurs sourires et leurs slogans bon enfant. "Bon enfant" si je puis dire... car c'est bien cette question de l'enfant qui me fend non pas le coeur mais le moral ! Sans elle le projet de loi serait dans la poche... c'est-à-dire déjà dans le Code civil... Mais voilà que la question des mioches réveille les consciences somnolantes et interroge même jusqu'aux parlementaires socialistes censés pourtant suivre la consigne du parti sans faiblir. Nous aurions dû aller plus vite... ne pas laisser le temps à l'Adversaire de respirer et de souffler dans le creux de l'oreille du coeur de cette folâtre de Frigide Barjot tant de bon sens et d'imagination ! Elle a réussi avec d'autres à rassembler une foule considérable... et sans aucun incident ! Je rêvais de batailles de rues entre partisans et opposants... rien à se mettre sous la dent ! Des slogans hostiles aux homos... pas davantage ! Il ne nous restait plus qu'une arme mon neveu : le mensonge. En dépit d'un champ de Mars rempli avec des cortèges qui débordaient encore de tous côtés dans les rues et dont les derniers ont défilé jusqu'à 19h... j'ai sussuré à la préfecture d'annoncer 300 000 dès 17h... Craignant le ridicule ils ont opté pour 340 000. En fait je vais vous l'avouer... nous avons oublié un million ! Vous allez me dire que c'est trop... que ça va se voir... C'est vrai j'y suis allé un peu fort... L'essentiel est d'être sûrs de nous... et de servir ce chiffre en boucle sur les plateaux. Je vous le répète sans arrêt : l'essentiel n'est pas le réel mais ce que la caméra en retient. C'est par ce tout petit bout de la lorgnette que chaque citoyen - qui se croit pourtant en prise directe avec le monde -  se fait une idée devant son étrange lucarne de ce qu'il pense être la réalité.

Mon neveu nous avons au menu des semaines à venir bien des RDV délicats... j'espère que les partisans de ce projet sauront faire preuve de plus de finesse... Il ne suffit pas de décréter les choses dans le secret de Loges feutrées pour que tout le monde avale des couleuvres sans rechigner. Encore faut-il que l'addition ne paraisse pas trop salée (le français est très proche en effet de son porte-monnaie mais aussi malheureusement, encore aujourd'hui, de quelques valeurs non côtées...) et que le tout semble digeste ! Non ce n'est pas encore gagné... beaucoup l'ont en travers du gosier et trouvent la recette trop amère... J'avais rêvé d'un grand roman de "mariage-fiction"... et par la faute d'adultes trop clairvoyants nous voilà tous empêtrés dans une histoire d'enfants !

 

Votre Diable d'Oncle.

Partager cet article
Repost0
29 décembre 2012 6 29 /12 /décembre /2012 20:56
Partager cet article
Repost0
15 décembre 2012 6 15 /12 /décembre /2012 18:44
Partager cet article
Repost0
9 décembre 2012 7 09 /12 /décembre /2012 20:28

Le célèbre curé marseillais a fait une scéance de dédicaces remarquée : 

 

Partager cet article
Repost0
2 décembre 2012 7 02 /12 /décembre /2012 12:25
Partager cet article
Repost0
2 décembre 2012 7 02 /12 /décembre /2012 11:31

73855 10200304812489588 1110413472 n

Partager cet article
Repost0
20 novembre 2012 2 20 /11 /novembre /2012 00:15
Pouvez-vous imaginer ce qui se passerait si nous traitions la Bible de la même manière que nous traitons notre téléphone portable ? 
…Si nous transportions la Bible dans notre porte-documents, dans notre mallette, à la ceinture ou dans la poche de notre veste ?
… Si nous y jetions un coup d’œil plusieurs fois par jour ?
… Si nous retournions la chercher quand nous l’avons oubliée à la maison ou au bureau ?
… Si nous l’utilisions pour envoyer des messages à nos amis ?
… Si nous la traitions comme si nous ne pouvions plus vivre sans elle ?
… Si nous l’emmenions en voyage, au cas où nous aurions besoin d’aide ou de secours ?
… Si nous y mettions la main en cas d’urgence ?

Contrairement au téléphone portable, la Bible a toujours du réseau.

Nous pouvons nous y connecter dans n’importe quel endroit.

Nous n’avons pas besoin de nous soucier du manque de crédit, parce que 

Jésus a déjà payé la facture, et les crédits sont illimités.

Encore mieux : la communication n’est jamais coupée, et la batterie est chargé pour la vie entière.


 Numéros d’urgence
Si vous êtes triste, composez * Jean 14.
Si les gens parlent contre vous, composez * Psaume 27.
Si vous êtes énervé, composez * psaume 51.
Si vous êtes inquiet, composez * Matthieu 6, 25-34.
Si vous êtes en danger, composez * Psaume 91.
Si Dieu vous semble loin, composez * Psaume 63
Si votre foi a besoin d’être fortifiée, Composez * Hébreux 11.
Si vous êtes solitaire et apeuré, Composez * Psaume 22.
Si vous êtes dur et critique, composez * 1 Corinthiens 13.
Pour connaître le secret du bonheur, composez * Colossiens 3,12-17
Si vous vous sentez triste et seul, composez * Romains 8,31-39
Si vous désirez la paix et le repos, composez * Matthieu 11,25-30
Si le monde vous semble plus grand que Dieu, composez * psaume 90.

Notez ces numéros dans votre agenda ! Ils seront peut-être importants pour vous à un moment de votre vie !!!

Et passez–les à d’autres ; il se peut qu’un de ces numéros d’urgence sauve une vie !!!
Partager cet article
Repost0
8 novembre 2012 4 08 /11 /novembre /2012 14:40
Partager cet article
Repost0
26 octobre 2012 5 26 /10 /octobre /2012 23:14

Lettre du Diable à son neveu apprenti diable...  

 

Mon tout petit,

 

Nous voici parvenus à nos heures de glorioles... Depuis des années on essaie de faire prendre des lanternes pour des vessies et voici que nous allons peut-être y arriver !

A force de manigancer pour voir s'éteindre tous les feux spirituels de notre époque on finit, dans l'obscurité ambiante, par ne plus bien discerner un papa d'une maman ! Il faut pourtant mon neveu que vous sachiez qu'en dépit de tout notre génie cela reste encore assez clair dans la tête des plus petits. Posez la question à un enfant : est-ce que l'amour de ton papa est le même que celui de ta maman ? Dans 9 cas sur 10, il vous dira non ! Méfiez-vous donc : ce n'est pas pour rien que l'on dit que la vérité sort de la bouche des marmots ! Et ce n'est pas pour rien non plus que l'Autre ne cesse de montrer les enfants en exemple !

Il nous faut agir au plus tôt c'est-à-dire dès le berceau, que le petit d'homme reçoive dès le biberon une éducation qui gommera absolument toutes les aspérités pouvant lui laisser penser que "maman" est différente de "papa" et que son frangin est différent de sa frangine. 

Les jeux prétenduement de "garçons" sont à bannir absolument et certains pays s'y emploient déjà : on préférera mettre une poupée dans les mains du cadet et offrir un camion à la petite dernière pour lutter contre ces préjugés sexistes qui semblent inscrits jusqu'au fond des neurones !

Sachez pourtant mon cher neveu que le combat n'est pas tout à fait gagné, à mon grand regret ! Ces derniers temps il y a en France comme un sursaut de bon sens... Moi qui me suis donné tant de mal pour que l'on parle toujours d'amour, d'amour et d'amour... et que jamais on ne parle du sort des enfants... Voilà que certains se rebiffent en se préoccupant du destin des mioches adoptés ou fabriqués pour combler ces couples gays...  Il est vrai que nous avons réduit l'enfant au rang d'objet. L'essentiel étant de répondre aux besoins affectifs des adultes... quant aux besoins de l'enfant... ils peuvent courir ! 

Auparavant l'enfant était accueilli comme un don, déjà par le miracle de la contraception et des fécondations en éprouvettes, j'ai réussi insidieusement à en faire un produit. Il est calculé, programmé, parfois payé, éliminé s'il ne répond pas au cahier des charges... Ce petit être ne pèse pas lourd dans la balance d'une société qui a placé toute la valeur dans la rentabilité, l'efficacité, la recherche du plaisir immédiat et facile. 

Je me demande pourtant mon neveu si ce petit bout du fond de son berceau n'est pas entrain par ses cris de sortir la France de son sommeil. Au fond du coeur de chacun des français ressurgit le souvenir plus ou moins enfoui de cette enfance, heureuse ou blessée mais qui réclamait dans l'idéal le tendre baiser d'une mère et le regard encougeant d'un père. Ceux qui ont eu la chance de le vivre souhaiteraient que d'autres puissent en bénéficier. Quant à ceux que la vie a injustement privé, ils ne sont que plus conscients de cette nécessité.

J'ai peur mon neveu que les français ne se réveillent plus lucides que jamais. Chacun sait bien que la vie est assez compliquée et qu'il est inutile et absurde d'ajouter du malheur au malheur. On parle de mariage "gay" : sincères condoléances ! Comment peut-on espérer semer la joie quand on pense d'abord à soi ? Comment veut-on rendre un enfant heureux en le privant volontairement de parents ?

Je veux finir par un dernier conseil : n'abordez jamais l'aspect financier ! C'est dans ce domaine tout aussi risqué que dans les autres ! Grâce au PACS déjà nous avons réussi l'exploit de faire subventionner les modes de vie privés de certains au détriment des autres. Pourquoi est-ce que deux frangines qui partagent un appartement n'ont pas droit aux mêmes avantages fiscaux que les deux femmes lesbiennes du dessus ? Celles du dessous payent leurs impôts plein pot pour financer à grands frais les avantages et les sécurités concédées aux privilégiées de l'étage supérieur ! Mon neveu quand on y réfléchit, quelle est la différence ici ? Ce n'est rien d'autre qu'une histoire de "lit" que l'on conjugue au singulier ou au pluriel ! Nous avons mis l'Etat dans de beaux draps  ! Que vient-il suventionner ? Depuis quand se mêle-t-il de la plus stricte intimité ?  La vérité c'est que le PACS a constitué un premier pas en avant dans la marche en arrière du progrès social ! Il correspond à la mise en place de profondes inégalités. Le subterfuge a consisté à renverser constamment le tableau en parlant de lutte contre les discriminations à longueur d'émissions...

Mon neveu nous ne sommes pas du genre à espérer, mais on peut encore s'illusionner puisque bien souvent un mensonge répété en boucle finit par devenir au moins une demie vérité... pour des millions de français... pourvu que cela passe à la TV ! Mais prenez garde que certains ne commencent à comprendre notre cinéma... Si la plupart n'ont rien compris au film, il n'est pas sûr néanmoins que beaucoup soient prêts à sacrifier pères et mères sur l'autel d'un mariage "gay" qui finalement prête moins à rire qu'à pleurer ! 

 

Votre Oncle fier de Lui,

 

                  Le Diable.

Partager cet article
Repost0