Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Nouveautés

Pie XII, pape bavard !

pict0034.jpg

un clic sur   link

 

Recherche

Vidéos à voir...

Messe de Requiem
pour Soeur Emmanuel :


Les veilleurs te recommandent
l'homélie  (vraiment
excellente!!!)
du cardinal Vingt Trois
(50e minute de la vidéo)

http://www.ktotv.com/cms/videos/fiche_video.html?idV=00041917&vl=video_coup_de_coeur



Vidéo dangereuse... pour garçons
qui se posent des questions...

Un clic sur "Into the one" :

Partenaire officiel

Le blog des veilleurs est
partenaire officiel de la
Mission St Paul 2009

                                            

www.missionsaintpaul.fr 
 

Articles Récents

Pages

Bon plan...

NEW ! 
Faites un don
en ligne
garanti
100% MISSION !

http://www.missionsaintpaul.fr/don.php


24 mars 2009 2 24 /03 /mars /2009 20:54

Et si on mettait ça comme photo de profil?

L'idée n'est pas idiote, elle est même originale et pleine d'humour... Suffit de copier l'image et de la télécharger pour ton profil facebook par exemple...    
 

 
Partager cet article
Repost0
20 mars 2009 5 20 /03 /mars /2009 02:27

Certains devant la succession des affaires, l'énorme pression médiatique et le peu de retenue du monde politique... finissent par être un peu perdus, au sein même de l'Eglise. c'est le cas d'une amie qui me disait son désarroi, son impression de retour en arrière dans l'Eglise et qui m'a inspirée cette réponse :


Bien chère Julie,

Comme tu réagis dans un mail sur les propos du pape... je me permets de réagir à mon tour...
D'abord je comprends parfaitement tes réserves. Notamment après ces mois vraiment difficiles où les polémiques se sont succédées à un ryhtme effarant... On finit par ne plus voir très clair y compris au sujet du pape lui-même.
J'attire ton attention néanmoins sur quelques points :
  
1. Le retour en arrière : quand on en parle, sur quoi se base-t-on? Si c'est l'air du temps, alors c'est vrai, je pense que l'on est de plus en plus en décalage. Mais remarque que le Christ ne devait pas être la star des sondages pour finir comme il a fini... Si c'est la défense de l'humanité, la préservation des intérêts humains contre les ambitions de puissants groupements économiques ou idéologiques, alors je crois qu'on peut parler au contraire d'une Eglise qui a des siècles d'avance sur la société... Je ne te donnerai que deux exemples tout à fait récents: la loi sur la fin de vie discutée récemment a largement bénéficiée des contributions catholiques pour finir avec une loi exemplaire qui évite les impasses et permet de soulager vraiment les personnes sans les envoyer au cimetière. En matière économique, l'Eglise ne cesse de demander que l'on prenne en compte la personne, avec cette crise, certains se réveillent en découvrant qu'elle n'avait pas tort... ET ainsi de suite. Je pense à Jean Louis Borloo qui sortait dernièrement d'une réunion avec des évêques sur l'environnement et qui disait "ca m'a fait du bien de parler avec vous!". Comme quoi on doit pas être si nuls que ça... Je pense aussi au cardinal Barbarin au dernier congrès du MEDEF, sans doute l'orateur le plus ovationné, pourtant il ne renie pas un centième de la foi catholique, on doit donc pas être si nuls que ça...
Si tu veux pour le cas précis du SIDA, regarde de près la politique de l'Ouganda, un des pays qui a le plus progressé, et qui a misé en grande partie sur un message de responsabilité et d'abstinence... ils se sont faits mal voir par les agences internationales... mais ils s'en foutent, ce qu'ils veulent c'est des résultats, et on les comprend! N'oublions pas que un quart des malades du SIDA dans le monde sont pris en charge par... l'Eglise catholique. Et qu'elle est ainsi le premier contributeur après les états et devant toutes les ONG sur ce terrain. Des programmes sont dévellopés actuellement sur l'accès aux soins et la politique éducative avec de bons résultats.
2. Un mot sur la personne de Benoît XVI : le pauvre n'a pas eu la chance de bénéficier de la moindre bienveillance puisque dès son élection, les médias l'ont descendu. Mais j'attire ton attention sur le fait que lors des visites à Rome, alors qu'il n'était que cardinal, les évêques ont toujours été éblouis par sa personnalité : simple, clair et surtout très attentif à la souffrance des gens : par exemple les divorcés remariés, il questionnait toujours les évêques pour savoir s'ils avaient le souci d'accompagner ces personnes, comment... loin du vieux méchant qu'on nous a dépeint. J'ajoute une chose que l'on a oublié : ce pape a une vision du contexte actuel avec un recul que nous n'avons pas. Lui a connu le nazisme. Il dit qu'il n'oubliera jamais qu'il est le fils d'un peuple qui a élu démocratiquement Hitler. Il veut donc absolument que nos sociétés évitent à tout prix de nouveau drame de ce genre. Et donc il est exigeant en matière d'éthique, il veut que chaque société puisse trouver et fonder un consensus éthique fondamental... qui garantisse nos démocraties. Lui n'agit pas en fonction du dernier sondage IFOP... quand on y pense, c'est sans doute un des seuls hommes d'envergure de la planète qui peut agir en dehors de toutes les pressions médiatiques, économiques et des diverses opinions publiques...
J'ajoute que ce pape que certains s'évertuent à faire passer pour un débile est sans doute un des plus grands intellectuels de la planète... Tu trouves peut être que j'exagère... Mais des génies comme Habermas ont été vraiment fascinés par son intelligence. D'ailleurs il n'est pas besoin d'aller bien loin, en relisant son discours des Bernardins de septembre dernier à Paris, tu as un aperçu de la profondeur incroyable de son regard sur le monde en lien avec son histoire et combien nous sommes, moi le premier, à mille lieux de saisir les enjeux des temps actuels avec la précision qui est la sienne. Tu me diras mais c'est pas du concret, du réel, du quotidien... faut voir... nous qui vivons à cent à l'heure... je ne sais pas qui de l'homme d'affaire débordé et mondain ou du moine au fond de son monastère est le plus dans le réel... Ca mérite réflexion.
3. Enfin sur la sexualité elle-même. Une fois un couple disait à Jean-Paul II, "est-ce que vous ne croyez pas que l'Eglise est vraiment trop exigeante dans ce domaine?" Le pape les a regardés avec une grande douceur et leur a dit : "l'Eglise n'ajoute aucune exigence sur les exigences de l'amour authentique". Moi cette phrase m'a beaucoup fait réfléchir et c'est pas fini...!
 
Bon voili voilou Julie, je n'entends pas ici te faire changer d'avis, une certaine liberté de pensée dans l'Eglise ne me dérange pas, c'est encore un des lieux où l'on peut le faire et tant mieux... dans la seule limite de l'amour du prochain qui vaut aussi à l'égard du pape... ce que nos journalistes, politiques et même certains catholiques semblent parfois malheureusement oublier.

En te souhaitant un très bon chemin vers Pâques,
  
Fraternellement dans le Christ,
   
                                                                  Un veilleur...

Partager cet article
Repost0
20 mars 2009 5 20 /03 /mars /2009 02:23
C'est tellement dommage de n'avoir qu'un son de cloches... les veilleurs te proposent quelques réactions différentes...
Car... le bon sens n'a pas totalement disparu de notre pays... la preuve :

Sur le blog intitulé "journal d'un avocat" d'un juriste bien connu du Web qui se présente comme catholique, on trouve cette perle. (Vous avez ensuite la réaction d'un juriste protestant... qui... soutient le Saint Père!)
Titre du billet : "La (Bonne) Parole est à la défense":
Le préservatif inefficace.
Tollé, scandale : ça faisait des années qu'on attendait que le pape prononce le mot préservatif (Jean-Paul II ne l'a jamais fait, même si depuis 1993, on l'accuse d'avoir interdit l'usage du préservatif…).
Voici précisément ce qu'a dit le Pape :
Je dirais qu'on ne peut pas résoudre le problème du SIDA avec l'argent, même s'il est nécessaire. On ne peut pas résoudre le problème du SIDA avec la distribution de préservatifs ; au contraire elle aggrave le problème. la solution est double : d'abord, une humanisation de la sexualité, un renouveau spirituel, humain, intérieur, qui permet ainsi de se comporter différemment avec les autres. Et deuxièmement, une amitié, une disponibilité pour les personnes qui souffrent.
Je ne sais pas par quel miracle cette phrase est devenue : « je dis que le préservatif est inefficace contre le SIDA, surtout n'en mettez pas en cas de relation sexuelle passagère ». Mais le miracle a eu lieu.
Donc, le Pape dit que la distribution de préservatif n'est pas la solution au problème du SIDA en Afrique.
En effet, depuis 2009 ans, l'Église prône la chasteté. Pas de relation sexuelle avant le mariage, pas de relation sexuelle hors mariage. Une relation sexuelle hors de ce cadre est pour elle un péché. Ajoutons à cela que pour elle, toute relation sexuelle doit laisser une chance à la vie. Donc, l'Église est hostile à la contraception mécanique ou chimique.
Vous n'êtes pas d'accord ? Libre à vous (quoique si vous n'êtes pas catholique, je me demande bien ce que ça peut vous faire, mais bon…). Mais admettez que la position de l'Église a le mérite de la cohérence, et que la fidélité à un partenaire unique est une parade efficace à l'épidémie (des milliards d'êtres humains vivent comme cela et ne sont pas porteurs du virus).
Le reproche, fait violemment, à l'Église est de ne pas promouvoir l'usage du préservatif. Mince alors, l'Église ne fait pas la promotion du péché ! C'est dingue, ça. Et là où ça devient ignoble, c'est de jeter à la face du pape les millions de morts et de malades de l'Afrique en laissant entendre qu'il tient une part de responsabilité dans cette tragédie. Il est vrai que face à l'horreur, il est apaisant de trouver un coupable à blâmer. On se sent mieux. C'est rassurant.
Mais le pape est le chef de l'Église (et non le représentant de Dieu sur terre comme je le lis encore régulièrement) : ses propos s'adressent aux catholiques. Insinuer que des non catholiques vont suivre ses instructions est ridicule, mais surtout, penser que des personnes vont comprendre ce propos comme : « Ayez des relations sexuelles multiples avec plusieurs partenaires si vous voulez, mais SURTOUT, ne mettez pas de préservatifs, jamais, ça ne sert à rien, et au contraire, ça peut vous donner le SIDA » est absurde, et insultant pour l'intelligence des Africains.
À moins bien sûr
qu'ils ne lisent la presse française...
Maître Eolas.


QUAND UN PROTESTANT DEFEND LE PAPE : 
Même son de cloche du côté du
blog d'Authueil, juriste protestant : "Je dois reconnaitre que Benoit XVI n'a pas tort : les préservatifs ne règleront pas le problème du sida. Certes, les préservatifs peuvent limiter, un peu, la diffusion de cette maladie. Mais se contenter de ça, c'est criminel et effectivement, cela aggrave le problème car ce n'est qu'un emplâtre sur une jambe de bois !" Et d'interpeller : "Et si on cherchait des solutions possibles du côté de la prévention de ces pratiques à risque ? C'est une proposition parfaitement légitime, mais autrement plus délicate à mettre en oeuvre que la distribution de préservatifs".
Partager cet article
Repost0
12 mars 2009 4 12 /03 /mars /2009 12:18

Les veilleurs vous conseillent vivement de lire en intégralité la lettre de Benoît XVI publiée au sujet de la levée des excommunications... Voici une réaction qui synthétise bien l'essentiel :

MERCI TRÈS SAINT-PÈRE !

christophe-geffroyPermettez-moi de réagir de façon très spontanée et très simple : quelle joie de lire cette lettre du pape Benoît XVI aux évêques de l’Eglise catholique. Quelle hauteur de vue et quelle leçon de dignité et de charité, on a affaire ici à un grand texte : il remet à leur juste place tous ceux qui se sont crus autorisés à attaquer le pape en cette affaire sans nullement chercher à comprendre ses motivations profondes et les raisons d’un tel geste.

Certes, je comprends que l’on ait pu être gêné par cette mesure de clémence, surtout en raison des propos négationnistes de Mgr Williamson, je comprends beaucoup moins qu’on se soit servi de ce geste de charité pour laisser croire que le pape lui-même pouvait avoir une quelconque indulgence à l’égard du négationnisme ou qu’il allait remettre en cause le Concile Vatican II en se rangeant soudain peu ou prou aux thèses des fidèles de Mgr Lefebvre. Tout cela est absurde, il n’empêche qu’une certaine presse – y compris dite « catholique » – s’est précipitée pour réaliser cet amalgame et contribuer ainsi aux ignobles attaques dont Benoît XVI a été victime.

Sur toutes les folies auxquelles on a assisté, le pape répond avec sérénité, avec douceur, mais aussi avec fermeté et chacun ferait bien de lire très attentivement cette lettre dont je retiens ici les points suivants:

1. La portée et la limite de la levée des excommunications : il s’agit d’un geste à but médicinal pour favoriser le retour d’une communauté qui est en « danger de schisme » (il faut arrêter de parler de « schisme » comme s’il était déjà consommé). Mais cela n’a jamais signifié le retour à la pleine communion, la rupture n’étant pas le fait de raisons disciplinaires mais bel et bien doctrinales. Sans un accord minimum sur ce plan-là, la Fraternité Saint-Pie-X ne pourra avoir de statut canonique dans l’Eglise : c’est très clair.

2. Si le pape fustige le « blocage » de la Fraternité Saint-Pie-X à l’année 1962, il rappelle aussi qu’on ne peut se prévaloir de défendre Vatican II et rejeter les enseignements antérieurs à ce Concile. Il ne peut y avoir de rupture substantielle sur les points essentiels du Magistère, c’est la fameuse « herméneutique de la réforme dans la continuité ».

3. Cette mesure était-elle nécessaire, opportune, n’y avait-il pas d’autres priorités plus urgentes ? La priorité – qui osera le nier ? – « est de rendre Dieu présent dans ce monde et d’ouvrir aux hommes l’accès à Dieu ». Si l’on admet cela, le raisonnement du pape est difficilement critiquable et l’on ne comprendrait pas que l’on refuse des sacrifices pour réintégrer les derniers partis qui demeurent aussi les plus proches, même si leur attitude souvent présomptueuse est fort agaçante. Et le pape a raison d’insister sur le fait que le retour à la communion contribue à changer les cœurs et à faire tomber les écailles devant les yeux, l’expérience passée le montre abondamment.

4. Pour certains, l’affaire Williamson aidant, on a vraiment l’impression que les membres et fidèles de la Fraternité Saint-Pie-X sont devenus le mal incarné, le bouc émissaire au sens girardien. A force de les traiter d’« intégristes » et de réaliser des dossiers pour montrer combien ils sont pervers et forcément liés à « l’extrême-droite », avec tous les clichés qui ressortent invariablement, on ne favorise guère un quelconque rapprochement, on ne fait que braquer un peu plus les lecteurs contre ces salauds d’« intégristes », et le pape apparaîtra d’autant plus coupable de vouloir leur tendre une main charitable. Mais ceux qui s’offusquent si fort que des fidèles de la Fraternité Saint-Pie-X puissent voter Le Pen, seraient-ils choqués que des cathos de gauche puissent voter Besancenot ? Deux poids, deux mesures ?…

La conclusion du pape sur le passage de la lettre aux Galates est très forte : « Si vous vous mordez et vous dévorez les uns les autres, prenez garde : vous allez vous détruire les uns les autres ! » Le pape nous offre là une formidable leçon en nous apprenant à voir l’essentiel qui est souvent exigeant et difficile : l’amour. Merci très Saint-Père.

Christophe Geffroy

Partager cet article
Repost0
25 février 2009 3 25 /02 /février /2009 22:27
Que pense l'Eglise de l'écologie, des OGM???

La Bible n'est-elle pas contre l'écologie quand elle parle de soumettre la création???





Réponse dans cette interview passionnante du Cardinal Philippe Barbarin :
 Un clic sur : http://lyon.catholique.fr/?Sans-honorer-l-humanite-comment


Partager cet article
Repost0
18 février 2009 3 18 /02 /février /2009 21:33
Voici l'intégrale du téléfilm à caractère historique sur la vie de Jean-Paul II... Un film excellent à connaître et à faire connaître!














Un clic sur :
http://www.dailymotion.com/playlist/xnoh3_apo-catholique_jean-paul-ii/video/x6tn1j_jean-paul-ii-1_webcam


Pour la petite histoire, l'acteur d'une trentaine d'années est polonais (ainsi que tous les acteurs principaux d'ailleurs) et rêvait de jouer le pape Jean-Paul II depuis son enfance, marqué notamment dans sa jeunesse par les voyages du St Père en Pologne. L'acteur a été présenté à Jean-Paul II quelques mois avant sa mort. Quand le pape a compris qu'il s'agissait de jouer son personnage, il s'est frappé la tête du doigt d'un air de dire à l'acteur : "tu es fou!"...
Le film est tourné dans les lieux historiques de Pologne notamment à Cracovie. Certains personnages concentrent en réalité plusieurs personnages historiques (par exemple le curé de la cathédrale) mais l'ensemble est fidèle à la vie du jeune Karol puis au pontificat de Jean-Paul II.
Comme on le voit dans la partie sur le pontificat, un lien très clair est établi par le film entre l'attentat de 1981 et le régime communiste russe. Pour l'anecdote, non loin de la sortie du film, le parlement italien avait débattu de cette responsabilité russe en précisant que les preuves étaient concordantes... 
Enfin sachez que c'est le même acteur qui joue l'ensemble du film et qui a réussi l'exploit de jouer le pape à plus de 80 ans... en subissant près de 4 heures de maquillage... chaque jour pour le tournage!

Notre avis : Le film est vraiment excellent, les images de Jean-Paul II pape sont plus difficiles à regarder au début parce que nous avons encore les images réelles dans la tête... Mais le temps passant, ce film devrait constituer une référence sûre et demeurer comme le chef d'oeuvre cinématographique sur le sujet.
L'année de sa sortie au cinéma en Pologne, il était en tête des entrées. Diffusé sur une chaîne nationale italienne, il n'est diffusé en traduction française que tardivement.
La version française existe en DVD uniquement jusqu'à l'accession au pontificat. Un beau cadeau d'anniversaire à faire! 
Partager cet article
Repost0
13 février 2009 5 13 /02 /février /2009 16:10

" Je l'ai demandé à la terre, et elle m'a répondu : "ce n'est pas moi"; et tout ce qu'elle contient m'a fait la même réponse.
Je l'ai demandé à la mer, aux abîmes, aux poissons et à tous les animaux qui se promènent dans l'eau, et ils m'ont répondu : "Nous ne sommes pas votre Dieu : cherchez-le au-dessus de nous."
Je l'ai demandé à l'air que nous respirons, et il m'a répondu aussi bien que tous ses oiseaux : "Nous ne sommes pas Dieu."
Je l'ai demandé au ciel, au soleil, à la lune et aux étoiles; et ils m'ont répondu : "Nous ne sommes pas non plus cette divinité que vous cherchez."
Je me suis adressé ensuite à tous les objets autour de moi et leur ai dit : "Puisque vous n'êtes pas mon Dieu, apprenez-moi au moins, je vous prie, quelque chose de lui", et ils s'écrièrent tous d'une seule voix : "C'est lui qui nous a créés!"".

                                             St Augustin,   Confessions, Livre X

 

Partager cet article
Repost0
13 février 2009 5 13 /02 /février /2009 10:48

 

Il n'est pas rare d'entendre que Jésus n'a pas fondé l'Eglise et encore moins institué les papes, successeurs de Pierre...

Or "le Christ promet à ses disciples que son Eglise ne mourra pas, qu'elle sera inébranlable dans la suite des temps du fait qu'Il la fonde sur un roc solide : Simon - qui devient "Pierre". Cette promesse n'a de sens que si ce fondement doit durer lui aussi à travers les siècles. Ce qui suppose évidemment que Pierre aura des successeurs tout au long de l'Histoire. Le fondement doit durer autant que l'édifice. La notion de durée et de succession n'est pas mentionnée explicitement dans les textes, mais implicitement et en toute vérité" (Charles Journet).

Partager cet article
Repost0
5 février 2009 4 05 /02 /février /2009 18:57


« Qu’elle est légère et bienfaisante aux siens une âme
                                                              qui ne vit que de la grâce de Dieu ».

                                                                                                        Raïssa Maritain
Partager cet article
Repost0
30 janvier 2009 5 30 /01 /janvier /2009 01:22

Voici ce qui se cache vraiment sous la polémique de la levée des excommunications et  les propos négationnistes de l'évêque anglais :

http://eucharistiemisericor.free.fr/index.php?page=2901099_mgr_simon



Comme disait l'autre : "la rumeur a le temps de faire le tour du monde le temps que la vérité chausse ses chaussures"...

Retrouvez sur ce thème une bonne émission de KTO :

http://www.ktotv.com/cms/videos/fiche_video.html?idV=00043235&vl=video_nouveautes

Partager cet article
Repost0